25 juin 2024

Après la désillusion de Yamoussoukro : Pourquoi l’avenir de Aliou Cissé en suspens

4 minutes lues
Après la désillusion de Yamoussoukro : Pourquoi l’avenir de Aliou Cissé en suspens

Aliou Cissé va quitter la tête de l’équipe nationale du Sénégal, après 9 ans. Ce n’est pas encore une confirmation, mais juste une rumeur qui continue d’enfler depuis l’élimination du Sénégal en huitième de finale. Mais peut- être aussi qu’il est temps qu’il parte !

2015-2024. Ça fait 9 ans que Aliou Cissé est à la tête du football sénégalais (69 victoires, 21 nuls et 12 défaites en 93 matchs). Un parcours marqué par des échecs certes, mais aussi par des succès glorieux comme le triomphe au Cameroun, il y a deux ans. Après quatre CAN (dont deux finales) et deux coupes du monde, l’homme aux dreadlocks vit sans doute ses derniers instants à la tête de l’équipe du Sénégal. L’élimination en huitièmes, était peut-être de trop, pour l’homme de 48 ans, qui a fini d’asseoir une communication presque sans faille. Une démission ou tout simplement un départ à l’amiable, El Tactico a le choix.

Des envies d’ailleurs ?

Le départ de Aliou Cissé fait débat depuis lundi soir. La rumeur continue d’enfler sur les réseaux sociaux et chacun s’en donne à cœur joie. Face à la presse, le sélectionneur n’a pas caché l’incertitude qui plane au-dessus de sa tête. «C’est vrai que des discussions auront lieu avec la fédération. Mais on verra». C’est sa réponse, encore indécise, dans une voix loin d’être sereine, à la question d’un éventuel départ après cet échec. Aliou Cissé sait que sa tête est demandée par beaucoup.

Mais ce qui peut aussi pousser Cissé à quitter le banc de l’équipe du Sénégal c’est peut-être une lassitude. Après presque 10 ans, des envies d’ailleurs vont certainement surgir, déranger ses méninges. D’autant plus que l’intérêt ne manque pas et les offres pourront se multiplier, après l’annonce de son départ. Des rumeurs évoquent même l’intérêt de clubs du Golfe, qui seraient prêts à casser leurs tirelires pour l’attirer. Là-bas au moins, il n’y aura plus de problèmes de salaire.

Besoin de renouveau

Mais si Aliou Cissé ne veut pas partir de son plein gré, les fédéraux peuvent l’en obliger. Dans le but d’un renouvellement profond, il pourrait être sacrifié, pour un sélectionneur, qui s’occupera de la suite du travail. En d’autres termes «Golo bay Babun dundé». Avec le rajeunissement de l’effectif, il serait intéressant de voir, le résultat dans deux ans au Maroc. Et qui de mieux que lui, pour achever le travail déjà entamé ? Son bilan en Coupe d’Afrique plaide largement en sa faveur avec 15 victoires (à un succès d’égaler le total de victoires des 13 participations du Sénégal avant son arrivée, entre 1965 et 2015), 3 nuls et 4 défaites en 4 Can.

Mais, il ne faut pas se tromper, car une grande partie des dirigeants de la Fédération sénégalaise de football réclament sa tête, depuis le retour de la coupe du monde au Qatar. C’est seulement grâce à la main du chef de l’Etat, Macky Sall et du président de la FSF, que Cissé a toujours les commandes de l’équipe. Des soutiens de taille.

Cependant, le plus important est que Aliou Cissé a toutes les cartes en main et seule une démission acceptée par Augustin Senghor peut l’enlever de l’équipe. Mais si incertitude il y a, c’est parce que Cissé l’a laissée prospérer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.