13 juin 2024

Bénin : Le porte-parole du gouvernement « allume » Kemi Seba

3 minutes lues
Bénin : Le porte-parole du gouvernement "allume" Kemi Seba

En visite au Niger, depuis quelques jours, l’activiste Kemi Seba a tenu des propos qui sont fortement décriés au Bénin. En effet, le président de l’Ong Urgences panafricanistes a affirmé que « des légionnaires, noirs de peau,  (engagés par l’armée française) se font passer pour des militaires béninois en collaboration avec le gouvernement béninois, (afin) d’entraîner une partie de la population, une minorité de jeunes désœuvrés, qu’ils instrumentalisent contre les ennemis du gouvernement français ».

«  Au Bénin il devrait y avoir des légionnaires français ou un légionnaire français, il s’appellerait Kemi Seba »

L’exécutif  béninois, via son porte-parole s’est inscrit en faux contre ces accusations de l’activiste. « Je crois qu’il faut dire sans ambages : si au Bénin il devrait y avoir des légionnaires français ou un légionnaire français, il s’appellerait Stellio Gilles Robert Capo-Chichi, alias Kemi Seba. Il n’y a pas l’ombre d’un doute là-dessus », a chargé Wilfried Léandre Houngbédji. 

Pour l’ancien journaliste, il est clair que l’activiste est dans une logique de « déstabilisation du Bénin ». Son but est de « provoquer des troubles dans le pays » à travers de tels propos. Les Béninois qui l’ont si bien compris, ont exprimé leur  « désapprobation et leur indignation » face aux propos de M. Kemi Seba, s’est réjoui Wilfried Léandre Houngbédji. 

« C’est de ça qu’il vit, ses commanditaires le nourrissent pour cela »

L’homme politique est persuadé que l’activiste est nourri pour favoriser les troubles. « C’est de ça qu’il vit, ses commanditaires le nourrissent pour cela », assure l’ancien journaliste.

Il rappelle au président de l’Ong Urgences panafricanistes, que le « nationalisme, le souverainisme » devraient « d’abord se nourrir  du patriotisme ». « De monsieur Kemi Seba je n’en ai noté aucune trace », assène-t-il avant de  faire un parallèle avec les autres « comparses » de l’activiste.

« Je n’ai jamais entendu Nathalie Yamb critiquer le Cameroun parce que tout serait mauvais là-bas »

En effet, selon M. Houngbédji, ceux-ci, ne « s’en prennent jamais à leur pays d’origine, comme si tout allait bien là-bas ». « Je n’ai jamais entendu Nathalie Yamb critiquer le Cameroun parce que tout serait mauvais là-bas. Je n’ai jamais entendu cela », relève le porte-parole du gouvernement béninois. 

Il invite son compatriote à « aller trouver mieux comme argument s’il a envie d’être un panafricaniste digne de ce nom », parce que ses allégations de légionnaires noirs au Bénin est une « invention ».

« Chaque fois que nous l’avons mis face à ses mensonges en démontrant à l’opinion que ces accusations étaient totalement infondées et farfelues, les heures d’après c’est une autre invention qui apparaît », regrette l’homme politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.