21 juin 2024

Guy Marius Sagna sur le report de la présidentielle : « Ce que Macky Sall et ses députés ont fait est … »

3 minutes lues
Guy Marius Sagna sur le report de la présidentielle : « Ce que Macky Sall et ses députés ont fait est … »

Des leaders de l’opposition étaient à la Cour suprême pour déposer un recours contre le report de la présidentielle. Invité de l’émission Jury du Dimanche, Guy Marius Sagna, estime que si le droit est dit, le Conseil constitutionnel donnera raison aux députés du groupe parlementaire YAW, et également aux candidats qui ont saisi la Cour suprême. « Si le droit est dit, pourquoi sommes-nous optimistes par rapport à cela ? C’est que tout simplement, l’Assemblée nationale n’a pas le pouvoir, n’a pas le droit de reporter une élection présidentielle, encore moins d’allonger le mandat du président de la République. On ne peut pas être dans un régime à géométrie variable. Qui ne peut raccourcir son mandat, ne peut le prolonger. Donc oui, ce que le groupe parlementaire Wallu et les députés de Macky Sall ont fait à l’Assemblée nationale est tout simplement anticonstitutionnel. C’est pourquoi je suis fort optimiste quant à l’issue que le Conseil constitutionnel et que la Cour suprême donneront à toutes ces saisines, à tous ces recours », a-t-il déclaré sur les ondes de la 90.3 Iradio.

Par ailleurs, le Pr Ismaïla Madior Fall, parlant du report, a soutenu qu’il s’agit d’une dérogation aux dispositions de l’article 31 de la Constitution, permettant un réajustement du calendrier électoral sans remettre en question la durée du mandat fixée par l’article 27 de la Constitution. Cette disposition dérogatoire est temporaire et prend fin avec l’organisation de la prochaine élection présidentielle. Pour répondre à ce dernier, Guy Marius Sagna dira que : « le Conseil constitutionnel a le droit de dire si une loi est conforme à la Constitution ou pas. C’est le minimum. Il peut prétendre que le Conseil constitutionnel n’a pas à connaître, à donner un avis par rapport à une loi constitutionnelle. Mais, il peut au moins garantir l’observation, le respect d’une loi par rapport à la Constitution. Et je le répète encore une fois, la loi qui a été votée à l’Assemblée nationale, elle est tout simplement contraire à l’article 27 de la Constitution. Elle est contraire à l’article 103 de la Constitution. C’est pourquoi, oui, nous le disons avec force, le président Macky Sall est putschiste. Il est en train de réaliser petit à petit ce qu’on appelle un coup d’État constitutionnel. C’est pourquoi nous invitons tout le peuple sénégalais, les citoyens, à la désobéissance civile, à faire barrage à ce coup d’État constitutionnel afin qu’il ne soit pas debout ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.