21 juin 2024

Les partisans de Anta Babacar Ngom tirent sur Macky Sall : « Ses agissements ne l’honorent pas »

3 minutes lues
Les partisans de Anta Babacar Ngom tirent sur Macky Sall : "Ses agissements ne l'honorent pas"

Malgré le report de l’élection présidentielle annoncé par le Président de la République, les partisans de Anta Babacar Ngom comptent bien mener leur campagne.
Par ailleurs, le délégué Régional de Thiès, Coordonnateur Départemental de Mbour, Mamadou Diallo et ses camarades ont fait face à la presse pour dénoncer les violences subies par leur leader, Anta Babacar Ngom. 
« La constitution du Sénégal est au-dessus de toutes les considérations. Elle doit être respectée par toutes et tous, de quelque bord qu’ils soient. Le Sénégal a une tradition démocratique sanctionnée par deux alternances. Par conséquent, il est hors de question de cautionner un recul démocratique. Les acteurs politiques avaient fini de se préparer pour entamer une campagne électorale avec au bout l’élection d’un nouveau Président de la République. Hélas ! Contre toute attente le Président de la République sortant Macky Sall fait une déclaration dans laquelle il viole volontairement les règles du jeu en abrogeant le décret de convocation du corps électoral Numéro 2023-2283 du 29 Novembre 2023 dont la conséquence n’est rien d’autre que l’annulation du processus électoral. Ce qui demeure un acte incompréhensible, flagrant, antidémocratique ; à la limite anti-républicain et anticonstitutionnel », dénonce Mamadou Diallo.
Il ajoute : « poussant le bouchon plus loin le Président Macky Sall dénie à l’opposition toute forme d’expression. Nous le tenons pour responsable de l’interpellation de notre leader Madame Anta Babacar Ngom Présidente de ARC dimanche 04 Février 2024 alors que celle-ci exerçait de plein droit un acte cautionné dans la constitution. Prenant acte de cette énième violence et exaction sur la personne de notre leader nous interpellons Macky Sall sur ses agissements qui ne l’honorent pas, ni n’honorent son statut qui ne devrait plus lui bénéficier au soir du 25 Février 2024 ».Ainsi, à Mbour les partisans de Anta Babacar Ngom exigent le respect du calendrier électoral et condamnent jusqu’à la dernière énergie cette décision unilatérale d’annulation du processus électoral.
« Nous prenons l’opinion nationale et internationale à témoin sur les violences exercées sur notre leader Madame Anta Babacar Ngom, Présidente de ARC. Nous exigeons la tenue dans les plus brefs délais de l’élection présidentielle pour sortir de cette crise volontairement entretenue par Macky Sall et ses souteneurs. Nous userons de tous nos droits pour l’expression démocratique », indique Mamadou Diallo.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.