25 juin 2024

Oncle de Birame Soulèye Diop égorgé : les bizarreries d’un crime «abominable»

2 minutes lues
Le gardien du marché Ngélaw de Thiès, Assane Diop, est mort dans des conditions aussi barbares

Le gardien du marché Ngélaw de Thiès, Assane Diop, est mort dans des conditions aussi barbares qu’étranges. Vendredi dernier, il a été retrouvé par une commerçante, gisant au sol, baignant dans son sang et la gorge tranchée. «Les images sont horribles. Il est mort dans des conditions abominables, s’est écrié Mouhamadou Bamba Diop, neveu de la victime, interrogé par L’Observateur. Les auteurs du crime l’ont poignardé un peu partout sur le corps. Ils lui ont écrasé la tête à coups de machette et l’ont égorgé.»

Un autre membre de la famille a confié au journal du Groupe Futurs Médias, sous anonymat, que le menton du gardien a été coupé et emporté.

À cette bizarrerie s’ajoute un mystère : le mobile du crime. «On ne connait pas la cause exacte de son assassinat. Mais ce qui est bizarre dans cette affaire, c’est qu’aucun magasin n’a été touché, a signalé Mouhamadou Bamba Diop. On n’y a noté aucun vol. C’est pourquoi certains pensent que c’est un règlement de comptes. Ils soupçonnent les voleurs qui avaient été arrêtés dans le marché dans le passé. C’est peut-être ces gens qui sont revenus pour se venger de leur arrestation.»

Si tel est le cas, ils ont fait payer la mauvaise personne. «Mon oncle n’était pas le gardien du marché à ce moment-là. C’est son frère et un autre vieux qui étaient, à l’époque, les gardiens», a fait remarquer le neveu de la victime.

Le corps de Assane Diop a été acheminé à la morgue de l’hôpital Amadou Sakhir Ndiéguène de Thiès, pour l’autopsie, avant d’être enterré le même jour.

Selon L’Observateur, la victime était l’oncle de Birame Soulèye Diop, maire de Thiès-Nord et vice-président de Pastef.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.