25 juin 2024

Sénégal-Côte d’Ivoire en 8e de finale : Les supporters des Eléphants mettent l’hospitalité en standby

Le pays organisateur revient de loin. Grâce à la victoire du Maroc sur la Zambie, les Eléphants sont remis dans le jeu. Et dès le coup de sifflet de l’arbitre de la fin de la rencontre, c’était une liesse populaire dans les rues, des jeunes sont sortis massivement pour manifester leur joie. «Nous sommes qualifiés», répétaient-ils. Cette euphorie était accompagnée de klaxons de voiture. Ils ont mis l’ambiance jusque tard dans la nuit. Les Ivoiriens vont affronter leurs «frères» sénégalais, mais leur discours commencent à changer, le mot hospitalité, «Akwaba» est pour le moment rangé dans les tiroirs, du moins jusqu’après cette rencontre décisive à élimination directe. Il n’y a plus de calcul. Un monsieur de teint noir, très costaud, par l’accent, reconnait la table des Sénégalais qui étaient en train de déguster tranquillement dans un maquis sis à la place de la gare leurs poulets braisés avec comme accompagnement de l’alloco ou encore l’attiéké. Avec une boisson bien fraiche pour étancher la soif de la chaleur du soir, il lance to de go : «Hé, Sénégalais, préparez-vous hein. C’est fini l’hospitalité, c’est ballon que nous allons jouer et on va taper fort. Parce que nous revenons de loin.»

Mais c’est sans compter sur la confiance des supporters sénégalais qui croient aux poulains de Aliou Cissé. «On vous attends, nous ne sommes pas champion d’Afrique pour rien. On ne parle pas beaucoup, lundi, Inchallah, vous allez tout comprendre», préviennent les Sénégalais. Dans la foulée, un groupe de supporters tenant le drapeau du Sénégal et de la Côte d’Ivoire déclare, dans une ambiance festive : «C’est vrai, vous êtes nos frères, et on vous a toujours supportés car on vous adore. Mais, tout ça s’est fini, ça va chauffer dé. Ça va être corsé, un lion blessé revient toujours fort. Vous allez trouver des lions aguerris. Et nos joueurs vont laver l’affront, ce n’est pas pour rien que Dieu a fait que la Côte d’Ivoire puisse se qualifier.»

Un Sénégalais d’ajouter : «Le Sénégal n’a peur de personne dans cette compétition, nous avons l’étoffe pour battre n’importe quelle équipe. Pour devenir champions, il faut battre aussi les meilleurs. Les joueurs, le coach ont conscience de cela. L’équipe ivoirienne ne verra que du feu.»

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.