25 juin 2024

Garde à vue : ce que Rose Wardini a dit aux enquêteurs

2 minutes lues
Garde à vue : ce que Rose Wardini a dit aux enquêteurs

Rose Wardini, candidate à l’élection présidentielle du 25 février, a été placée en garde à vue. Voici les charges qui pèsent contre elle, liste Libération : Escroquerie au jugement, faux en écriture authentique et publique, inscription sous une fausse qualité, et inscription tendant à dissimuler une incapacité (L91 du Code électoral) et souscription à une déclaration inexistante sur son inégalité et sur sa présence sur une liste (L102 du Code électoral). 

Pour rappel, le leader de « Sénégal nouveau » a été convoqué hier à la Division des investigations criminelles (Dic) suite à la polémique sur sa double nationalité sénégalo-française. 

Le journal renseigne que face aux enquêteurs, Rose Wardini a juré avoir renoncé à sa nationalité française. Pour être candidat au Sénégal, il faut en effet être exclusivement de nationalité sénégalaise. 

Ce qui n’est pas le cas pour Rose Wardini malgré sa déclaration sur l’honneur devant le Conseil constitutionnel. Les limiers ont obtenu la confirmation auprès du Consulat de France que jusqu’à hier vendredi, 2 février, son nom figurait sur le fichier électoral français, souligne la source. 

Celle-ci confie que les enquêteurs ont aussi découvert que la candidate a récemment fait le trajet Dakar-Paris en utilisant son passeport français. 

D’après Libération, Rose Wardini a acquis la nationalité française grâce à son ex-époux, un ressortissant français.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.