21 juin 2024

Nicapol : Tout savoir sur le nouveau challenge cui-lolo qui enflamme TikTok

3 minutes lues
Nicapol : Tout savoir sur le nouveau challenge cui-lolo qui enflamme TikTok

Le réseau social TikTok a été envahi par un nouveau phénomène. Il s’agit des vidéos cui-lolo de Nicapol, un jeune tiktokeur ivoirien.

Depuis son domicile aux États-Unis, Nicapol est désormais l’un des plus suivis d’Afrique.

Qu’est ce qui rend Nicapol si populaire ?

Sa particularité est qu’il se produit en direct sur TikTok, invitant les filles à participer à des défis de twerking vraiment audacieux.

Vêtues de tenues moulantes et sans aucune inhibition, elles sont nombreuses à se rendre à ses spectacles en direct pour montrer ce dont elles sont capables.

Mais il n’y a pas que les apparences. Derrière tous ces spectacles se cache une belle fortune constituée par les cadeaux que les gens lui envoient.

Lors d’un récent spectacle, Nicapol a attiré plus de 80 000 personnes, plus de 12 millions de likes et 14 000 partages.

Ces séances sont même rediffusées dans des bars. Des rapports confirment qu’il a gagné environ 8 millions de francs CFA grâce à ce spectacle en direct en une seule nuit. Les gens attendent donc avec impatience ses émissions en direct.

Ces directs sont une forme de collaboration entre ces tiktokeuses en quête d’abonnés et le jeune Nicapol.

Des objections

Si de nombreux internautes le suivent, certains n’apprécient pas le contenu du jeune ivoirien.

Ils demandent que cet acte soit puni par la loi ivoirienne car il s’agit d’une dépravation des mœurs.

Pour certains, ce type de direct corrompt les jeunes et traine les tous petits en erreur.

« Vous êtes assis sur ma vie pourtant, je n’ai rien fait de mal. Twerk est une danse ! Est-ce que je suis venu dénuder quelqu’un ?

Ce n’est pas comme si je suis allé louer les kpôclés (pr0stituées, ndlr). Ce sont des filles qui montent et qui veulent danser tout simplement.

On dit que je ne véhicule pas de message, mais si vous voulez des conseils, il y a plein de page, allez chez les Makosso et autres. TikTok, c’est comme cocovico.

Tu as besoin de concombre, tu vas à gauche, tu as besoin de manioc, tu vas à droite… », a répondu Nicapol à ceux qui critiquent ses contenus.

Notons que l’artiste ivoirien, Tiesco le sultan a été emprisonné pour le même délit en 2020.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Copyright © BuzzTv Tous Droits Réservés.